Faim ou envie de manger ? Une réponse bienveillante et sereine

Découvrir
Indépendance
Cannelle :

Bienvenue dans ce nouvel article de mon podcast sur l’alimentation, « La pleine conscience du pouvoir ». Aujourd’hui, j’ai envie d’apporter une réponse à cette fameuse question : ai-je faim ou envie de manger ? Je dis « fameuse » parce que je sais que vous êtes nombreux à trouver incorrect de manger « juste » par envie, sans avoir spécialement faim. Peut-être même que vous êtes de ceux qui ont tendance à diaboliser les envies de manger, la gourmandise, les aliments pris uniquement pour le plaisir… Aussi, j’ai trouvé important de consacrer un article à ce sujet, pour redorer le blason des envies. J’espère ainsi apporter une réponse apaisante à celles et ceux qui se tracassent à se demander à longueur de journée s’ils font face à une faim ou à une envie de manger ! C’est une étape indispensable pour quiconque cherche à se réconcilier avec la nourriture.

La faim physiologique, second principe de l’alimentation intuitive

« Faim ou envie de manger », voilà un sujet que nous creusons avec mes clientes, lorsque nous abordons le second principe de la thérapie d’alimentation intuitive. Ce dernier propose d’honorer notre faim.

Pour rappel, la thérapie d’alimentation intuitive a été créée par les 2 nutritionnistes Evelyne Tribole et Elyse Resch. Elle nous propose de travailler à retrouver une relation sereine avec notre alimentation. Le but est de tendre vers cet « état initial » que nous avions à la naissance et qui nous permettait de savoir quoi et quand manger, sans nous prendre la tête. Cette approche est constituée de 10 principes. Le premier, nous en avons déjà parlé dans différents articles. Il nous propose de rejeter la culture des régimes et de prendre la décision de mettre de côté le contrôle intentionnel de notre poids.

Le second principe, donc, aborde les questions autour de la faim. Dans cet article-ci de mon podcast sur l’alimentation, je vous avais déjà parlé des 9 types de faim tels que définis par l’approche de pleine conscience de Jan Chozen Bays. Dans le modèle de l’alimentation intuitive, il n’y a pas cette classification des types de faim. Cependant, je trouve intéressant de naviguer entre les 2 approches, qui se complètent à mes yeux. Je vous en ai d’ailleurs parlé dans cet article-là, ayant pour thème l’approche de pleine conscience dans l’alimentation, ainsi que ses limites.

Pour honorer notre faim, le second principe de l’alimentation intuitive nous suggère tout d’abord de nous reconnecter avec notre faim physiologique. Cette thérapie propose des expériences à mener pour identifier de nouveau nos sensations physiques de faim, si elles étaient devenues floues. Elle nous propose également de cesser de ne pas répondre à ces sensations de faim, en les honorant, à chaque fois qu’elles se présentent, autant que faire se peut. Il s’agit de redonner petit à petit à notre corps le message qu’il n’a plus à avoir peur de manquer de nourriture et que nous ne le laisserons plus dans le manque. Notre corps ne sait pas faire la différence entre une famine réelle et un régime. Il a été constitué pour réagir à un manque de nourriture d’une manière précise et ciblée. Il ne sait pas qu’il y a tout un tas de provisions autour de vous mais que vous avez juste fait le choix, avec votre esprit, de ne pas les manger. Au fil du temps, il sera de plus en plus rassuré et vous verrez les compulsions, si elles étaient présentes, diminuer puis disparaître – en tous cas, celles qui étaient liées à la faim physiologique.

L’envie de manger, injustement accablée par la culture des régimes

Cette faim physiologique correspond aux signaux, physiologiques donc, que nous envoie notre corps pour nous alerter de son besoin de mettre du carburant dans la machine. Quand je parle de « carburant », je parle bien sûr de nutriments, et non pas d’eau ou de quelque moyen que ce soit pour leurrer notre faim. 😉 Si vous souhaitez cesser de vous torturer en vous demandant si vous avez faim ou envie de manger, la première étape est, naturellement, d’être en harmonie avec vos sensations corporelles de faim.

L’envie de manger, pour sa part, est mentale et non pas physiologique. Elle naît dans votre esprit et apparaît normalement lorsque la faim devient modérée. Cependant, il peut arriver que vous ayez faim, mais pas envie de manger. Cela peut être le signe qu’il est possible d’attendre un peu avant de vous mettre à table. Cependant, l’anorexie physiologique (qui est une perte d’appétit, suite, par exemple, à une maladie) est aussi caractérisée par de la faim physiologique, sans envie de manger.

En résumé :

  • vous pouvez avoir faim sans avoir envie de manger ;
  • ou avoir envie de manger sans avoir faim.

Vous me suivez ? 😉 Le diable, pour la culture des régimes, c’est d’avoir envie de manger, sans avoir faim. Par contre, ne pas avoir envie de manger quand vous avez faim… ça peut même être encouragé par certains programmes de perte de poids, car c’est toujours ça de gagné pour différer la prise alimentaire.

faim ou envie de manger

Les différentes envies de manger à discerner

Il existe 3 types d’envies de manger, qui correspondent à 3 besoins différents.

L’envie de manger nutritionnelle

C’est une envie spécifique, d’un aliment ou un type d’aliment en particulier, qui s’ajoute à la faim et vient guider notre prise alimentaire. Cela correspond à la faim des cellules, si je reviens à cet article sur les 9 types de faim. Là, il s’agit là plutôt d’avoir faim et envie de manger, que faim ou envie de manger. Cette envie peut sembler être comme le « Graal » à atteindre pour devenir une mangeuse intuitive. Il s’agit de sentir une faim modérée, d’ouvrir le réfrigérateur ou le placard puis de se laisser guider. La faim va alors nous « dire », nous faire comprendre quoi manger exactement, à ce moment de la journée, pour répondre aux besoins de notre corps. Dans la pratique, cela arrive effectivement à de nombreuses personnes de ressentir occasionnellement cela. Mais, et c’est important : ce n’est pas la seule envie de manger qui est autorisée !

Si vous ne vivez pas ce type d’envie de manger : pas de panique ! Il y a d’autres étapes à vivre dans le travail de thérapie avant d’y parvenir, ne serait-ce que vous reconnecter à vos sensations de faim.

L’envie de manger émotionnelle

Celle-ci, c’est la plus diabolisée des envies de manger ! C’est celle dont la culture des régimes nous dit que nous devrions nous débarrasser, définitivement. La diet-culture nous apprend que « manger nos émotions » devrait être exceptionnel, voire devrait disparaître, totalement et définitivement. Alors qu’en fait… ces envies sont normales. Traverser nos émotions est une des fonctions de l’alimentation. Par contre, cette envie de manger émotionnelle peut devenir envahissante, excessive. C’est à ce moment-là qu’il est bon de travailler dessus, pour apprendre à utiliser d’autres moyens d’accueillir et de vivre les émotions. Cependant, il s’agit aussi de continuer à vivre avec la nourriture d’une manière consciente et réellement réconfortante – mais saine.

Les envies par stimulations externes

Il s’agit, par exemple, du fait que voir quelqu’un manger ou que sentir une odeur de nourriture peut vous donner, à votre tour, envie de manger. Les boulangeries sont un très bon exemple pour illustrer cela. Elles diffusent des odeurs de croissant et de pain chaud et cela donne généralement envie de manger… et donc d’entrer dans la boutique. 😉

Chez un mangeur régulé, cela ne pose pas de problème : il mange, ou pas, en fonction de sa faim physiologique, ou juste par envie, et c’est tout. Peut-être mangera-t-il ensuite un peu plus tard que prévu, ou pas, et ça s’arrête là. Faim ou envie de manger n’est pas un problème pour le mangeur intuitif et régulé : les 2 s’articulent naturellement en harmonie. Par contre, pour une personne en restriction cognitive et/ou physiologique, ces envies de manger par stimulation externe peuvent accentuer le besoin de contrôle ou provoquer une compulsion. Les règles rigides, nous l’avons vu dans l’article sur les dangers des régimes, majorent les envies de manger. Interdire ne fonctionne pas et plus les règles sont rigides et nombreuses, plus cette majoration, et donc les compulsions que les interdits entraînent, seront conséquentes.

Faim ou envie de manger ? | Pour conclure

Avant de conclure, je précise qu’il peut aussi arriver que vous ayez physiologiquement faim mais pas envie de manger, pour différentes raisons :

  • Vous êtes occupé. Votre estomac est peut-être en train de grogner, mais vous verrez cela plus tard car l’envie de manger n’est pas là. Vous avez mieux à faire à ce moment-là de votre journée.
  • Une émotion vous coupe la faim. Nous avons parlé des envies de manger émotionnelles, mais le contraire existe aussi ! Vous pouvez ressentir une émotion qui vous coupe l’envie d’avaler quoi que ce soit.
  • Vous voyez ou sentez quelque chose qui vous dégoûte. Si on présente un plat que vous détestez ou qu’une odeur écœurante règne, vous pourrez avoir physiologiquement faim, mais pas envie de manger.

Pour conclure, j’ai envie de simplement redire qu’avoir envie de manger est normal. L’appétit est synonyme de plaisir et le plaisir est pri-mor-dial dans l’acte de manger. Ce plaisir a toute sa place dans votre alimentation et il est au cœur d’un autre principe de la thérapie d’alimentation intuitive, le principe 5. Il propose de (re)découvrir la satisfaction… mais c’est un autre sujet, pour une prochaine fois ! 😉

J’espère que cet article vous permettra d’être plus serein et apaisé la prochaine fois que vous vous demanderez si vous avez faim ou envie de manger. Je vous encourage à dédiaboliser vos envies de manger et à prendre la décision d’honorer votre faim, quelles que soient les circonstances. Il est possible que vous désiriez ou ressentiez le besoin d’une aide pour y voir plus clair dans votre faim et pour retrouver une relation apaisée avec votre alimentation. Dans ce cas, je suis à votre disposition pour échanger sur mon accompagnement Indépendance Cannelle ! N’oubliez pas également que je suis toujours heureuse de recevoir vos retours à propos de mes articles ou de mon podcast sur l’alimentation, via mon site internet ou mon compte Instagram !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

💬 Besoin d'infos supplémentaires ?